Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : quel est le lien ?

Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : quel est le lien entre les deux ? Une personne hypersensible fait preuve d’une grande empathie envers les autres. La difficulté, c’est que la majorité de la population n’a pas la même sensibilité. Une personne hypersensible peut donc avoir le sentiment de ne pas être comprise des autres. Pourtant, ce trait de personnalité représente aussi une belle opportunité pour développer une intelligence pas comme les autres : l’intelligence émotionnelle !

Dans cet article, je vous propose de découvrir les points suivants :

  1. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : Définitions
  2. Les 5 domaines de l’intelligence émotionnelle selon Goleman
  3. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : les tests
  4. Le cerveau d’une personne hypersensible
  5. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : comment la développer ?
  6. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : qui consulter ?
  7. Conclusion

1. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : définitions

  • Qu’est ce que l’hypersensibilité ?

Une personne hypersensible a tendance à ressentir les choses de manière plus intense que les autres. Elle est donc plus sensible aux stimulations de son environnement. La différence entre la sensibilité et l’hypersensibilité, c’est le degré d’intensité.

Selon des études menées par Elaine Aron, près de 20% de la population est concernée par l’hypersensibilité. D’une certaine manière, on peut qualifier l’hypersensibilité comme étant innée. En effet, l’hypersensibilité est un trait de personnalité qui est présent dès la naissance.

Par conséquent, l’environnement dans lequel évolue une personne hypersensible contribue largement à accepter cette particularité comme un aspect de soi positif ou au contraire à le rejeter par méconnaissance. Il est donc essentiel d’apprendre à bien gérer ses émotions quand on est hypersensible pour poser un regard bienveillant sur soi.

  • La diversité chez les hypersensibles

Je tiens à préciser que les personnes hypersensibles ne se ressemblent pas. Tout en ayant cette particularité commune, elles ont des personnalités différentes. Par exemple, certaines personnes sont introverties, et d’autres extraverties. Il y a les hypersensibles qui sont à la recherche de sensations fortes et ceux qui préfèrent le calme et la tranquillité. De plus, les hommes sont autant concernés par l’hypersensibilité que les femmes. Cela n’est lié pas au genre.

Je partage ces exemples pour vous donner les moyens d’explorer la complexité de votre personnalité sans chercher à vous poser une étiquette. Cela serait trop réducteur. De plus, contrairement à ce que j’ai pu lire sur différents blogs, les personnes hypersensibles ne sont pas des êtres fragiles incapables de se protéger des autres. C’est une interprétation erronée qui ne reflète pas la richesse du monde intérieur des hypersensibles. Néanmoins, il est possible que l’hypersensibilité soit vécue ainsi lorsque les émotions ne sont pas maîtrisées.

  • Et l’intelligence émotionnelle, c’est quoi ?

L’intelligence émotionnelle, c’est la capacité à reconnaître, gérer et exprimer ses émotions. Cela permet ensuite de les percevoir et de les comprendre naturellement chez les autres.

Dans les années 1990, les psychologues John Mayer et Peter Salovey décrivent l’intelligence émotionnelle de la manière suivante. C’est “l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres ».

En d’autres termes, l’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui permet de structurer ses pensées de manière cohérente grâce à une meilleure gestion de ses émotions. De cette manière, l’individu adopte des comportements plus adaptés dans son environnement. C’est pour cela que l’intelligence émotionnelle nourrit également l’intelligence sociale en développant des aptitudes relationnelles favorables à son épanouissement.

2. Les 5 domaines de l’intelligence émotionnelle selon Goleman

Pour aller plus loin, voici les 5 caractéristiques de l’intelligence émotionnelle selon Goleman. Cela vous permettra de mieux comprendre comment vous pouvez intégrer les différentes composantes de l’intelligence émotionnelle.

  • La connaissance de soi

C’est un subtil mélange de conscience de soi qui passe par la reconnaissance de ses émotions. Apprendre à mettre des mots sur ce que vous ressentez est la première étape.

  • L’auto-régulation

Cela revient à réguler vos émotions, comme son nom l’indique, pour ne plus être submergés par ce que vous ressentez.

  • La motivation

C’est la capacité à diriger en conscience votre attention et votre énergie vers la réalisation de vos objectifs.

  • L’empathie

C’est la capacité à percevoir et comprendre les émotions des autres sans pour autant les absorber comme une éponge.

  • La maîtrise des relations humaines

Cet aspect est associé à l’intelligence sociale qui prend appui sur l’intelligence émotionnelle. Cela implique de comprendre les besoins de chacun sans ignorer les siens pour développer des relations épanouissantes.

3. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : tests

  • Hypersensibilité : test

Voici les principales caractéristiques de l’hypersensibilité. Si les points énumérés ci-dessous résonnent en vous, vous êtes probablement hypersensibles.

  • L’empathie. Vous vous connectez naturellement aux émotions des autres. Par conséquent, vous vous sentez parfois responsables de ce que les autres ressentent.
  • Avoir conscience de certaines subtilités. Vous faites attention aux détails présents dans votre environnement. A ce titre, vous observez des subtilités que les autres ne perçoivent pas. Cela peut vous donner le sentiment d’être incompris par votre entourage parce que vous avez une perception différente.
  • Etre facilement submergés par ses émotions surtout si vous évoluez dans des lieux trop stimulants pour vous.
  • Etre facilement irritables ou fatigués. Cela peut être lié à une mauvaise gestion de vos émotions qui vous épuise.
  • Ressentir souvent le besoin de vous isoler pour vous ressourcer.
  • Etre perçus comme susceptibles par votre entourage. Vous êtes facilement touchés ou blessés par le comportement ou les paroles des autres.
  • Avoir les sens plus développés que les autres. Vous supportez mal les lieux trop bruyants, les lumières ou les odeurs trop fortes…

Je viens de vous présenter une version concise du test de Elaine Aron que vous pouvez faire en anglais sur son site en cliquant ici.

  • Le quotient émotionnel : QE

De plus, vous avez la possibilité d’évaluer votre intelligence émotionnelle grâce au quotient émotionnel. C’est un test qui mesure votre capacité à reconnaître vos émotions ainsi que celles des autres, à les prendre en considération dans la manière de vous exprimer et de vous comporter.

Il existe différents tests gratuits sur Internet que vous pouvez utiliser pour évaluer votre intelligence émotionnelle. Voici celui que j’ai sélectionné pour vous : test QE.

Toutefois, je tiens à préciser que l’intelligence émotionnelle est une capacité qui peut se développer progressivement si vous faites un travail sur vous. Les résultats du test ne sont qu’une indication de là où vous êtes dans votre conscience au moment où vous réalisez le test.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné.e, n’hésitez pas à visiter mon site en cliquant ici.

4. Le cerveau d’une personne hypersensible

Le système limbique, appelé également cerveau émotionnel, fonctionne différemment quand on est hypersensible. En effet, des recherches ont démontré que certaines régions du cerveau sont plus stimulées ou moins actives chez les personnes hypersensibles.

  • Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : le thalamus

Le thalamus est un centre nerveux qui reçoit et analyse des informations sensorielles et sensitives avant de les transmettre au cortex cérébral. Par conséquent, sa fonction joue un rôle clé dans le traitement des informations perçues. En effet, le thalamus agit comme un filtre qui nous permet de porter notre attention sur les informations de notre choix.

Or, le thalamus des personnes hypersensibles est moins actif. Par conséquent, une personne hypersensible est amenée à traiter beaucoup d’informations simultanément d’un point de vue cérébral. C’est la raison pour laquelle une personne hypersensible peut se sentir rapidement submergée par les stimulis de son environnement.

  • Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : l’insula

L’insula est une partie du cortex cérébral qui perçoit des informations relatives à l’état du corps comme les sensations et les émotions. De plus, la fonction de l’insula est de nous aider à mieux nous positionner dans notre environnement. En effet, elle contribue à développer la perception que nous avons de nous-même et des autres.

Des études ont montré que cette zone est plus stimulée chez les personnes hypersensibles comparées aux autres. Par conséquent, les personnes hypersensibles ont une conscience de soi et des autres qui est différente des autres. Ils ont donc la capacité d’adopter des comportements adaptés lorsque leur perception est au plus près de ce qui est juste pour eux. C’est bien là toute la difficulté.

  • Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : les neurones miroirs

Les neurones miroirs sont des cellules du système nerveux qui facilitent l’apprentissage par imitation. De plus, elles servent aussi à développer une meilleure compréhension des personnes qui nous entourent. En effet, nous pouvons identifier ce que l’autre ressent en nous basant sur notre propre système de référence interne. C’est le fameux mécanisme de projection où finalement nous ne pouvons percevoir de l’autre uniquement ce que nous avons identifié au préalable en nous.

Ces neurones sont donc régulièrement sollicités dans nos interactions sociales. Elles sont à l’origine de l’empathie puisqu’elles nous aident à identifier les émotions présentes chez les autres.

Ce qui est intéressant, c’est que des recherches ont démontré que ces neurones miroirs sont plus actives chez les personnes hypersensibles. C’est la raison pour laquelle une personne hypersensible a une empathie plus développée. En revanche, cette faculté peut créer de la confusion intérieure dans le sens où une personne hypersensible peut avoir du mal à distinguer ses propres émotions de celles des autres.

5. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : comment la développer ?

Toutes ces particularités cérébrales peuvent naturellement amener une personne hypersensible à développer son intelligence émotionnelle. A condition qu’elle soit dans l’acceptation et la compréhension de sa sensibilité.

En tant que sophrologue et sophro-analyste, je partage avec vous quelques conseils qui vous aideront à mieux gérer votre hypersensibilité. C’est un processus intérieur qui sera différent pour chacun. Cela vous amènera à explorer les profondeurs de votre être si vous souhaitez améliorer la qualité de votre vie ainsi que l’énergie dans laquelle vous évoluez.

  • Le calme

Accordez-vous du temps pour prendre soin de vous. Cultivez votre calme intérieur pour écouter ce qui se passe à l’intérieur de vous. De cette manière, vous faites de la place en vous pour accueillir ce que vous ressentez sans jugement et avec bienveillance. Ainsi, vous apprendrez à reconnaître votre monde intérieur pour ne plus vous identifier aux attentes du monde extérieur.

  • La clarté

Prenez le temps de comprendre ce que vos émotions essayent de vous dire avec discernement. Elles sont là pour vous guider au quotidien. En effet, vos émotions vous aident à clarifier ce qui est juste pour vous et ce qui ne l’est pas. Je vous encourage donc à percevoir votre sensibilité comme une véritable guidance intérieure. Elle vous montre le chemin en chaque instant.

  • La confiance

Agir avec confiance, c’est faire des choix en conscience qui sont en accord avec ce que vous ressentez. C’est un alignement intérieur qui va ensuite se manifester dans la manière de prendre des décisions qui respectent vos valeurs. C’est un aspect non négligeable qui transformera progressivement votre vie à travers l’action.

Ces conseils vous amèneront à développer une nouvelle manière de vous mettre en lien avec vous-même. Cela requiert du temps et de la persévérance pour apprendre à vous faire du bien. Toutefois, il est possible que vous ayez besoin de soutien pour y parvenir.

6. Personne hypersensible et intelligence émotionnelle : qui consulter ?

C’est une question légitime qui se pose lorsque l’on souhaite faire un travail sur soi. En effet, il y a autant de praticiens que de pratiques.

  • Le choix du thérapeute

Pour commencer, je vous conseille de choisir une personne avec qui vous êtes à l’aise. En effet, ce qui compte dans la relation thérapeutique, c’est la relation de confiance. Si vous êtes hypersensible, cela peut être plus confortable pour vous d’être accompagné.e par une personne qui l’est aussi. Pourquoi ? Parce qu’elle sera en mesure d’accueillir votre sensibilité avec un degré de subtilité et de délicatesse qui vous correspond.

Deuxièmement, une pratique psychocorporelle, comme le yoga, le qi gong, ou la sophrologie, vous permettra d’apprivoiser vos ressentis ce qui est important quand on est hypersensible. Ce sont des approches qui vous aideront à trouver votre équilibre intérieur grâce à des exercices facilitant la libre circulation de vos énergies.

De plus, certaines approches thérapeutiques intègre la corporalité pour favoriser la résolution de problèmes psychiques. C’est le cas de la psychologie biodynamique, de l’analyse bioénergétique ou de la sophro-analyse. Ainsi, vous pourrez explorer toutes les dimensions de votre être, corps, cœur, l’esprit, pour développer une meilleure compréhension de vous-même !

  • La psychologie

Enfin, vous avez aussi la possibilité de consulter un psychologue. Son approche est très analytique et se rapproche de la psychanalyse. En fonction de vos problématiques et de vos besoins, cette approche peut être tout à fait adaptée.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné.e, n’hésitez pas à visiter mon site en cliquant ici.

Conclusion

Pour conclure, personne hypersensible et intelligence émotionnelle : cela va naturellement de pair. Néanmoins, cela vous demandera de faire un travail sur vous pour vous permettre de révéler votre plus haut potentiel émotionnel. De cette manière, vous pourrez développer des relations plus épanouissantes avec les autres pour être plus heureux dans votre vie.

Pour aller plus loin dans votre démarche, je vous recommande le livre suivant :

Est-ce que cet article vous a plu ?

N’hésitez pas à l’épingler pour le relire plus tard si vous en ressentez le besoin !

Hypersensibilité test - hypersensibilité émotionnelle - gérer son hypersensibilité

You Might Also Like

Leave a Reply

error: Content is protected !!