Thérapeute psychocorporelle : la définition

Thérapeute psychocorporelle, c’est quoi ? C’est un métier de relation d’aide qui consiste à équilibrer la relation inter-dépendante entre le corps et l’esprit permettant ainsi de développer une meilleure connaissance de soi. Un.e thérapeute psychocorporelle accompagne des personnes en souffrance vers la résolution d’un problème physique, émotionnel ou mental afin de favoriser leur épanouissement.

Dans cet article de blog, je partage avec vous la compréhension que j’ai de ma pratique de sophrologue et sophro-analyste. Ainsi, cela vous donnera une idée des bienfaits que vous pouvez retirer de cette approche à titre personnel mais également professionnel si le cœur vous en dit 🙂

Je vous propose de découvrir les points suivants :

  1. Qu’est-ce que la thérapie psychocorporelle ? La définition
  2. Thérapeute psychocorporelle en sophrologie
  3. Thérapeute psychocorporelle en sophro-analyse
  4. Quelle est la différence entre un.e thérapeute psychocorporelle et un.e psychologue ?
  5. Que peut apporter un.e thérapeute psychocorporelle ?
  6. Quel.le thérapeute psychocorporelle choisir ?
  7. Quand consulter un.e thérapeute psychocorporelle ?
  8. Conclusion

Vous préférez écouter des épisodes de podcast ? Retrouvez l’intégralité de cet article de blog sous format audio en cliquant ici (Anchor) ou en regardant la vidéo ci-dessous (Youtube).

1. Qu’est-ce que la thérapie psychocorporelle ? La définition

Tout d’abord, la thérapie psychocorporelle est une approche thérapeutique qui place le corps au centre de la pratique pour accompagner la guérison physique, émotionnelle et mentale de l’individu.

  • Son origine

En 1930, Wilhelm Reich, élève de Sigmund Freud, affirme que « toute rigidité musculaire contient l’histoire et la signification de son origine ». Cela signifie que le corps enregistre toutes nos expériences de vie comme une véritable mémoire vivante. Par exemple, les mécanismes de défense psychique se manifestent sous forme de contraction musculaire au niveau somatique. On peut dire que ce sont des « cuirasses » émotionnelles que l’individu a développé pour s’adapter à l’environnement dans lequel il a évolué.

Par conséquent, les recherches menées par Wilhelm Reich démontrent le lien existant entre le corps et l’esprit. A ce titre, il intègre le corps dans la psychanalyse pour permettre à l’individu de retrouver son équilibre psychocorporel. C’est la raison pour laquelle Wilhelm Reich est considéré comme le père fondateur des thérapies psychocorporelles occidentales.

  • Ses caractéristiques

Il existe différentes catégories de thérapies psychocorporelles. D’une part, il y a les approches orientales comme le yoga, le tai chi, le qi gong…. Et d’autre part, il y a les pratiques occidentales telles que la sophrologie, la psychologie biodynamique, la gestalt-thérapie…

Toutes ces thérapies psychocorporelles, dites alternatives, ont une approche différente de la médecine conventionnelle avec les caractéristiques suivantes :

  • L’accueil du moment présent : être disponible au moment présent pour sentir et accepter ce qui se passe en soi à chaque instant.
  • L’état modifié de conscience qui assouplit les mécanismes de défense pour laisser émerger spontanément ce qui a été refoulé dans l’inconscient.
  • La mise en mouvement qui invite à bouger le corps pour faire circuler librement les énergies qui étaient bloquées jusque-là.

Ces thérapies ont la particularité de libérer des mémoires du passé qui se sont cristallisées dans le corps. Puisque ces mémoires se manifestent ensuite sous forme de blocages émotionnels, qui sont à l’origine de nos peurs les plus profondes.

2. Thérapeute psychocorporelle en sophrologie

La sophrologie est une pratique psychocorporelle qui repose sur des techniques de respiration, de relaxation et de visualisation pour calmer le mental et dissiper les pensées négatives qui parasitent l’esprit.

Influencée par des pratiques telles que le yoga, le zen mais aussi l’hypnose, Alfonso Caycedo a développé, dans les années 1960, cette approche humaniste pour retrouver un état de bien-être naturel.

L’étymologie du mot sophrologie vient de l’ancien grec :

  • SOS signifie harmonie
  • PHREN, esprit ou conscience
  • LOGOS, la parole ou le discours

En d’autres termes, la sophrologie permet de revenir à un état intérieur harmonieux de l’esprit à travers la parole.

Lors de mes accompagnements, je pratique la sophrologie intégrative ®, enseignée par Birgit Kotzan au sein de l’Institut Européen de Sophro-Analyse (IESA).

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné.e, réservez votre bilan offert en cliquant ici.

3. Thérapeute psychocorporelle en sophro-analyse

La sophro-analyse est une pratique psychocorporelle qui associe la voie de la sophrologie et de la méditation à celle de la psychologie et de la psychanalyse.

Dans les années 1990, le docteur Claude Imbert s’inspire de la sophrologie et de l’analyse transactionnelle pour donner naissance à un nouveau courant : la sophro-analyse. Aujourd’hui, la sophro-analyse est désormais une pratique thérapeutique qui intègre toutes les dimensions de l’être, corps, cœur et esprit, pour trouver son alignement intérieur.

En effet, cette approche, pratiquée en état de conscience modifié, facilite l’exploration en profondeur la perception de la personne accompagnée. Cela permet, entre autres, la reconnexion à votre enfant intérieur pour guérir de vos blessures. Ainsi, vous pourrez identifier vos croyances qui vous limitent pour sortir des schémas que vous répétez malgré vous dans votre vie. C’est un travail intérieur qui vous amènera à développer des pensées positives créatrices de votre bien-être.

Thérapeute psychocorporelle en sophrologie et sophroanalyse

4. Quelle est la différence entre un.e thérapeute psychocorporelle et un.e psychologue ?

Un.e thérapeute psychocorporelle intègre la dimension corporelle, émotionnelle et psychologique dans son accompagnement. L’écoute active des expériences de vie est donc importante. La particularité, c’est qu’elle est associée aux manifestations corporelles qui se présentent lors de la séance dans le but de favoriser l’expression des émotions et sentiments refoulés. En effet, cela permet de re-créer du lien là où il n’y en a plus afin d’accepter les parties de soi les plus inconfortables.

En revanche, les thérapies comme la psychologie et la psychanalyse ont une approche plus analytique de la psyché de l’individu. Ces thérapies sont recommandées pour traiter des pathologies cliniques graves qui peuvent difficilement être abordées dans un autre cadre.

Par exemple, les personnes ayant des troubles psychotiques pourront bénéficier d’une prise en charge adaptée suite à un diagnostic établi par un psychologue ou psychanalyste. A juste titre, des professionnels ayant une expertise spécifique seront plus aptes à les soutenir.

5. Que peut apporter un.e thérapeute psychocorporelle ?

  • Le respect de votre corps

Vous apprendrez à apprivoiser vos ressentis corporels, sensations et émotions, pour vous sentir en sécurité et en confiance avec vous-même. Cela vous permettra d’être dans la reconnaissance de ce qui se passe à l’intérieur de votre corps pour prendre conscience de vos besoins mais également de vos limites. En effet, le corps est un véhicule qui délimite votre monde intérieur du monde extérieur. Par conséquent, prendre conscience de votre espace corporel vous aidera à poser des limites saines dans votre environnement. Ainsi, vous vous préserverez naturellement de ce qui peut vous nuire pour vous respecter davantage.

  • Une meilleure gestion de vos émotions

Accueillir ce que vous ressentez dans un cadre confidentiel vous permettra d’explorer votre vulnérabilité avec douceur et bienveillance. De cette manière, vous serez en mesure de mieux gérer vos émotions au quotidien en adoptant des comportements adaptés aux situations qui se présentent à vous. Grâce à des exercices de respiration et de relaxation, vous apprendrez à être à l’écoute de vos émotions pour agir à partir de ce qui est juste pour vous. C’est un subtil équilibre intérieur à trouver en soi pour appréhender chaque situation du moment avec discernement.

  • Une véritable philosophie de vie

Vous deviendrez de plus en plus autonome dans la manière de gérer les évènements qui se produisent dans votre vie. La Vie est un enseignement en soi. En effet, elle vous donne la possibilité de vous connaître davantage si vous prenez le temps d’intégrer la sagesse présente dans chaque expérience. Ainsi, vous développerez une véritable philosophie de vie qui vous permettra de vous enrichir de toute expérience traversée.

6. Quel.le thérapeute psychocorporelle choisir ?

C’est une question légitime qui se pose lorsque l’on souhaite entreprendre une thérapie de manière générale. En effet, il y a autant de praticiens que de pratiques. Puisque chaque praticien développe une approche qui sera légèrement différente en fonction de sa perception et de ses expériences de vie. L’accompagnement proposé est souvent lié à la manière dont l’enseignement a été intégré par l’accompagnant.

Il est donc important de choisir une personne avec qui vous vous sentirez en confiance pour faciliter le travail intérieur. Ce qui compte dans la relation thérapeutique, c’est la relation de confiance qui s’établit entre les deux personnes : l’accompagnant et l’accompagné.e. C’est un paramètre essentiel qui vous permettra d’exprimer ce qui a longtemps était réprimé.

Par conséquent, je vous conseille de prendre le temps dont vous avez besoin pour faire votre choix. C’est une phase de préparation importante pendant laquelle vous faites de la place en vous, dans votre cœur et votre esprit, pour accueillir et vivre cette expérience thérapeutique qui peut changer profondément votre vie.

Enfin, il y a toujours une part d’inconnu et de mystère dans un accompagnement. N’hésitez pas à franchir le pas en commençant par une première séance. Cela ne vous engage en rien. Ainsi, vous pourrez faire votre choix en conscience pour déterminer si vous voulez aller plus loin avec ce thérapeute.

7. Quand consulter un.e thérapeute psychocorporelle ?

Faites-vous le cadeau de consulter un.e thérapeute psychocorporelle dès que vous en ressentez le besoin. Toute problématique est légitime. En effet, le thérapeute est là pour vous accueillir là où vous en êtes dans votre conscience sans jugement. Par exemple, en tant que sophrologue et sophro-analyste, je vous accompagne à franchir certaines étapes de vie avec plus d’aisance et moins de souffrance.

Voici quelques motifs de consultation :

Ces exemples vous donnent une idée de ce qui peut être traité dans un cadre thérapeutique à distance ou en présentiel. A noter que la sophrologie est considérée comme une médecine douce. Par conséquent, vous pouvez bénéficier d’un remboursement. Pour cela, il vous suffit de vous renseigner auprès de votre mutuelle pour savoir si ce service est proposé dans votre contrat de garantie.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné.e, réservez votre bilan offert en cliquant ici.

Conclusion

Pour conclure, toutes les thérapies psychocorporelles vous permettront de rétablir l’équilibre en vous grâce à une meilleure compréhension de vous-mêmes. Cela relève de la responsabilité de chacun de faire un travail sur soi conscient pour se libérer de ce qui peut nous limiter dans notre vie. A vous de choisir l’approche qui vous convient pour effectuer ce véritable voyage intérieur.

Est-ce que cet article vous a plu ?

N’hésitez pas à l’épingler pour le relire plus tard si vous en ressentez le besoin !

Hypersensibilité test - hypersensibilité émotionnelle - gérer son hypersensibilité

You Might Also Like

Leave a Reply

error: Content is protected !!